https://cidj.com/

Conseiller / Conseillère énergie

Synonymes : conseiller info énergie, conseiller en maîtrise de l'énergie

  • Environnement - Nature - Nettoyage
Le conseiller énergie / la conseillère énergie a pour rôle de guider les consommateurs dans leur démarche d’économies d’énergie.. L’objectif est double : aider le consommateur à alléger sa facture d’énergie tout en faisant la promotion de l’utilisation des énergies renouvelables.

Description métier

Le conseiller énergie / la conseillère énergie conseille son interlocuteur mais aussi propose différentes solutions énergétiques et recommandations d’équipements moins énergivores.

Le.la conseiller.ère en énergie est avant tout quelqu’un qui informe. Que ce soit en rendez-vous en face à face ou par téléphone, il.elle s’adresse d’abord à quelqu’un qui a des questions à lui poser. Dans un second temps et après avoir soigneusement étudié le profil du consommateur, le.la conseiller.ère énergie propose des solutions commerciales pour aider son interlocuteur à réduire sa consommation énergétique. 

Fin.e connaisseur.se du secteur de l’énergie et des énergies renouvelables, le.la conseiller.ère énergie sait transmettre une information et guider le consommateur vers une démarche éco-responsable. 

Organisé.e, le.la conseiller.ère énergie a pour mission de suivre ses différents interlocuteurs via un tableau de bord souvent informatisé. Il.elle est amené.e à rédiger des contrats, des factures et parfois même des rapports et diagnostics de consommation. Outre des connaissances techniques, le métier implique donc la maîtrise des outils bureautique, des compétences rédactionnelles et un bon relationnel. 

 Le.la conseiller.ère énergie exerce dans des structures diverses : fournisseurs d’électricité et de gaz (Engie, EDF, Total Direct Energie…), entreprises privées ou publics (Hello Watt, Je-change…), collectivités locales, associations environnementales (WWF, Greenpeace…), structures environnementales publiques (Ademe avec ses Espaces info-énergie), etc.

Ce poste est souvent occupé par des profils commerciaux ayant un fort intérêt pour les problématiques des énergies vertes et renouvelables, de l’écologie.

Études / Formation pour devenir Conseiller / Conseillère énergie

Pour devenir conseiller.ère énergie, il faut être au minimum avoir un bac + 2. S’il n’existe pas de formation obligatoire pour devenir conseiller.ère énergie, un diplôme dans le domaine des énergies renouvelables, fluides ou génie sanitaire peut être très utile.
Un niveau bac + 5 ouvre des perspectives en terme d’encadrement de gestion d’équipes et de structures, de gestion de projets.. Notez également que toute expérience ou stage est perçu comme un atout dans tous les cas.
Exemples de formations : 

Niveau bac + 2

  • BTS FED - fluides énergies domotique
  • BTS MS - option B systèmes énergétiques et fluidiques

Niveau bac +3

  • Licence commerce
  • Licence professionnelle énergies renouvelables, transition énergétique
  • Licence professionnelle gestion et maintenance des installations énergétiques
  • Licence professionnelle maîtrise de l’énergie, électricité, développement durable
  • Licence professionnelle métiers de l’énergétique, de l’environnement et du génie climatique.
    Différents parcours : expertise énergétique (Lyon 1)
  • BUT GTE - génie thermique et énergie
  • BUT GC CD - génie civil construction durable 

Niveau bac + 5 

  • Master en énergies renouvelables, en énergie (Université Paris Saclay)
  • Master sciences de la terre et des planètes environnement. Différents parcours. 
  • Master dans les domaines de l’énergie, des éco-matériaux, de l’ingénierie des bâtiments, du développement durable, génie civil
  • Diplôme d’ingénieur en génie énergétique, génie thermique, génie et environnement (ESITC Caen, ENISE, Mines Saint Etienne, ENSGTI, ENSAM, ESI Reims…)
  • Diplôme d’ingénieur dans l’ingénierie du bâtiment et de l’économie de la construction (ESTP)

Plus de détails sur les masters : www.trouvermonmaster.gouv.fr

niveau bac + 6 

  • Mastère Spécialisé (MS) Énergies renouvelables – ENR (MINES ParisTech)
  • MS nouvelles technologies de l’énergie (INP Toulouse – Ensiacet)

Salaires

En début de carrière, la rémunération d'un.e conseiller.ère énergie dépend de la structure dans laquelle il.elle se trouve. 

Débutant, il.elle démarre sa carrière avec un salaire de 1 500 € brut mensuel. En fin de carrière, le.la conseiller.ère énergie peut obtenir une rémunération entre 2 300 € et 6 000 € euros bruts mensuels, selon l’activité et la taille de l’entreprise.

Evolutions de carrière

Le métier de conseiller énergie est un métier encore en plein essor aujourd’hui. C’est un métier d’avenir au coeur des préoccupations environnementales. A la fois dans les grandes comme les petites structures, le.la conseiller.ère énergie peut devenir : responsable d’équipe, Chief Operating Officer, commercial dans le domaine des énergies renouvelables, formateur, chef de projet dans les énergies renouvelables, responsable d’un bureau d’étude thermique...


Crédit photo : Vivint Solar / Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...