https://cidj.com/

Ingénieur / Ingénieure de la police technique et scientifique

  • Défense - Sécurité - Secours
L'ingénieur.e de la police technique et scientifique occupe un poste de responsabilité dans les services centraux ou les laboratoires centraux de la PTS ou accessoirement dans les commissariats.

Description métier

Les ingénieur.e.s de la police technique et scientifique exercent prioritairement dans les labos. Ils sont à la tête d'une section ou exercent comme expert au sein d'une cette dernière. Il existe 6 laboratoires scientifiques sur le territoire qui disposent de très nombreuses sections chacun (balistique, identité judiciaire...).

Au sein d'un laboratoire, leur rôle est double. Il.elle.s ont bien entendu des missions d'expertise scientifique : participation aux analyses, exploitation des résultats et rédaction de rapport, déplacements éventuels sur le terrain pour ceux qui sont affectés dans les sections balistiques, incendie et explosion. 

En parallèle, leur rôle est aussi d'assurer la gestion et de répondre aux sollicitations en terme de communication (suivi des effectifs et formation du personnel, fonctionnement et résultats du laboratoire...).

Quelques ingénieur.e.s travaillent au sein de commissariats où ils.elles ont un  rôle de coordination entre le service local et la direction centrale ou de direction d'un service d'identité judiciaire.

Études / Formation pour devenir Ingénieur / Ingénieure de la police technique et scientifique

Métier accessible par voie de concours : 

  • concours externe (diplôme d'ingénieur ou équivalent)
  • concours externe réservé aux candidats ayant 5 ans d'expérience professionnelle dans le secteur privé
  • concours interne accessible aux fonctionnaires et agents non titulaires de l'état justifiant de 4 ans d'expérience dans le service public, comme les ASPTS (agent de la police technique et scientifique) et les TPS (technicien de la police scientifique)  (environ 15 places par an).


Lors de l'inscription au concours, l'ingénieur choisit une spécialité parmi celles ouvertes au concours (les plus communes sont : chimie, physique, biologie, qualité, informatique, toxicologie).

Après réussite au concours, formation obligatoire de 11 à 16 semaines. 

Salaires

Le salaire d'un.e ingénieur.e dépend du grade, de l'ancienneté, de l'affectation et d'éventuelles primes.

Salaire mensuel net en IDF (au 1er janvier 2020) : 

  • en début de carrière : 2469 €
  • en fin de carrière : 6 177 € 

Evolutions de carrière

Possibilité de devenir directeur de laboratoire, expert dans les cours d'assises ou les TGI. 
 


Crédit photo : Lucas Vasques - Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...