https://cidj.com/

Métrologue

Synonymes : technicien en métrologie, ingénieur en métrologie, technicien en métrologie et instrumentation, technicien en instrumentation

  • Mécanique - Maintenance
  • Industrie - Matériaux
  • Informatique - électronique
Le/La métrologue est un(e) spécialiste de la mesure. Il/Elle contrôle, étalonne, répare et optimise les appareils de mesure (thermomètre, balance, débitmètre … ) afin de garantir leurs résultats. Le/La métrologue intervient dans tout type de secteur industriel tel que l’automobile, l’aéronautique, l’électronique, l’agroalimentaire, pharmaceutique…

Description métier

Métrologue est un métier de rigueur et de minutie. Son rôle est de s’assurer que les instruments de mesure servant à calibrer et mesurer les pièces fabriquées dans une entreprise répondent aux normes de qualité exigées par le secteur dans lequel il évolue. 

Le technicien métrologue réalise des opérations d'étalonnage, de calibrage et de maintenance des appareils. Analyses et contrôles, diagnostics des arrêts et des dysfonctionnements, rédaction de rapports d'intervention et de documentation techniques (procédures..), conseils et formation aux utilisateurs... Ces missions visent à garantir la conformité et la fiabilité des instruments. 

Ce technicien travaille la plupart du temps seul, il doit donc être autonome et savoir réagir vite en cas de panne. Ses connaissances techniques doivent lui permettre de trouver rapidement la cause. Le métrologue doit donc rester en veille permanente sur les évolutions des normes techniques mais aussi environnementales de plus en plus plus strictes.

Il travaille le plus souvent sous la responsabilité d'un ingénieur en métrologie. Outre des fonctions d'encadrement, l'ingénieur en métrologie peut exercer des fonctions de R&D (développer de nouveaux logiciels ou applicatifs pour améliorer les performances des matériels) ou des fonctions technico-commerciales. 

Le métrologue peut être amené à se déplacer à l’étranger, il est donc important de parler anglais pour communiquer avec ses clients internationaux.
 

Études / Formation pour devenir Métrologue

Exemples de formations : 

niveau bac + 2 

  • BTS métiers de la mesure (ex BTS TPIL - techniques physiques pour l’industrie et le laboratoire)
  • BTS CIRA - contrôle industriel et régulation automatique

niveau bac + 3

  • BUT (ex. DUT) MP - mesures physiques 
  • Licence professionnelle gestion de la production industrielle.
    Différents parcours : capteurs, instrumentation et technologie ; Métrologie, qualité et sûreté industrielle
  • Licence professionnelle métiers de l'industrie mécatronique, robotique
    Différents parcours : robotique et vision industrielle
  • Licence Métiers de la santé et de l’environnement
  • Licence professionnelle métiers de l'instrumentation de la mesure et du contrôle qualité.
    Différents parcours : métrologie en mesures environnementales et biologiques (université de Lille), métrologie et qualité de la mesure / instrumentation et tests en environnement complexe (IUT Paul Sabatier), capteurs instrumentation métrologie (Université de Reims)

niveau bac + 5 (ingénieur)

  • Diplôme d'ingénieur : Cnam, Insa Rouen, Polytech Lille
  • Master sciences pour l'ingénieur
  • Master instrumentation mesure métrologie

Plus de détails sur les masters : www.trouvermonmaster.gouv.fr

Dans le domaine de la métrologie, des CQPM sont également proposés : CQPM contrôleur en métrologie dimensionnelle, CQPM technicien en organisation contrôle qualité et métrologie, CQPM technicien métrologue

Plus de détails sur les CQPM : www.observatoire-metallurgie.fr

 

Salaires

Salaire brut mensuel pour un débutant métrologue : 1 600 € par mois

Evolutions de carrière

Le métier de métrologue est très recherché par les industriels notamment dans le secteur de l’aéronautique et l’automobile. Il n’est pas rare d’être recruté après un stage.
Au fil des années, le métrologue peut évoluer vers le métier de contrôleur spécialiste puis expert.


Crédit photo : Christina Morillo - Pexels