https://cidj.com/

Risk manager / Manager des risques

Synonymes : gestionnaire des risques

  • Gestion - Audit - Ressources humaines
Le risk manager prévient les risques financiers que peut encourir une entreprise ou une banque.... Ce métier concret et opérationnel nécessite une solide formation scientifique de niveau bac + 5 car modélisations financières et statistiques sont son lot quotidien..

Description métier

Le risk manager est un préventeur (personne qui prévient) des risques financiers. Il est chargé d'anticiper, d'analyser puis de quantifier les risques que peut générer l'activité de sa société sur le plan financier avec en arrière plan la volonté de réduire leur impact. 

Ainsi pour le compte d'une entreprise, il peut conseiller la direction sur la meilleure façon de gérer les risques fortuits (accident, vol, incendie ) mais aussi sur les dangers liés à certaines  décisions stratégiques (lancement d'un nouveau produit, programme d'investissement).

Il peut ainsi préconiser après analyses des solutions comme l'installation d'un système de protection pour lutter contre le piratage informatique ou l' ajout de clauses dans un contrat commercial pour éviter une contestation d'ordre juridique

Pour le compte d'un établissement financier ou d'une entreprise d'assurance, son objectif est d'accroître le rapport du rendement financier sur le risque encouru. Dans ce cadre, il peut être amené à négocier aux meilleurs tarifs des contrats sur mesure pour l'entreprise. 

Le risk manager est appelé à collaborer étroitement avec la direction générale mais aussi avec l'ensemble des différents services de sa société dans la mesure ou ses fonctions l'obligent à anticiper les risques de manière globale. 

Relativement récent, le métier ne génère que peu de recrutements pour le moment mais le métier est en  passe de se développer notamment dans les PME  et les organismes publics. Aujourd'hui les débouchés pour les risk managers se situent essentiellement dans les grands groupes notamment les groupes industriels à hauts risques et les établissements financiers. 

Le risk manager doit être un excellent communicant et pédagogue car il est doit expliquer ses choix mais aussi être acteur du changement au sein de sa structure. Il doit bien évidemment être doté d'un fort esprit de synthèse et d'analyse et avoir de solides connaissances en finance, en fiscalité, en droit des assurances, en sécurité et bien entendu en matière de modélisation des risques financiers. Pour être au fait des normes et dernières tendances, il assure une veille technique et financière. Compte tenu que la fonction a souvent une dimension internationale, il doit avoir une parfaite maîtrise de l'anglais. 

Études / Formation pour devenir Risk manager / Manager des risques

Le risk manager est avant tout un analyste financier.  Un niveau bac + 5 est le minimum requis avec une solide formation scientifique notamment en  mathématiques et statistiques comme par exemple les formations suivantes : 

niveau bac + 5

  • Diplôme d'école de commerce,
  • Diplôme d'ingénieur avec spécialisation dans la prévention des risques ou maîtrise des risques industriels,
  • Master gestion des risques et développement local : Différents parcours : analyse économique et gouvernance des risques (Paris Saclay), 
  • Master économétrie et statistiques (ISFA)

plus de détails sur les masters : www.trouvermonmaster.gouv.fr

niveau bac + 6

  • MS (mastère spécialisé) :  management global des risques (Arts et Métiers ParisTech en partenariat avec l'ESTP), maîtrise des risques industriels (Mines ParisTech), management des risques (Kedge Business School), gestion des risques sur les territoires (EISTI), finance risques et contrôle (Audencia business school), Gestion Globale des Risques Technologiques et Environnementaux (INP ensiacet), 
  • MBA (Master of Business Administration) Manager des Risques et des Assurances de l'Entreprise (école supérieure d'assurance), management du risque : banque finance assurance (pôle universitaire Léonard de Vinci),
  • MSC (master of science) :  Investment Banking and Risk Management (Esilv). 

Salaires

Un risk manager junior peut gagner entre 2 800 et 4 200 euros brut mensuel  alors qu’un risk manager confirmé perçoit un salaire se situant aux environs de 4 300 euros et pouvant aller jusqu’à 7000 euros mensuels. 

Evolutions de carrière

Le risk manager peut évoluer vers des postes de responsable gestionnaire des risques en établissement de santé,  directeur de crédit dans un groupe bancaire, auditeur qualité, ingénieur hygiène sécurité environnement. 

Il peut aussi choisir de s'orienter vers le consulting indépendant ou l'expertise technique ou bien reprendre une agence ou un cabinet de courtage. 


Crédit photo : Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...